BFMTV

Trois migrants interceptés au large du Pas-de-Calais

La densité du trafic, les courants importants, les hauts fonds, le vent quasi permanent et la température de l'eau rendent la traversée du détroit du Pas-de-Calais extrêmement dangereuse.

La densité du trafic, les courants importants, les hauts fonds, le vent quasi permanent et la température de l'eau rendent la traversée du détroit du Pas-de-Calais extrêmement dangereuse. - DENIS CHARLET / AFP

Dans la nuit de mardi à mercredi trois migrants ont été interceptés au large de l'Angleterre.

Trois migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre à bord d'une petite embarcation ont été interceptés dans la nuit de mardi à mercredi au large du Pas-de-Calais, dans les eaux anglaises, a annoncé la préfecture maritime.

Trois personnes à bord d'un petit bateau pneumatique

À 0h35, trois personnes à bord d'un petit bateau pneumatique ont été repérées "à 16,5 km des côtes françaises" par un remorqueur d'intervention en haute mer, a affirmé la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord dans un communiqué. 

La petite embarcation "pénètre rapidement dans les eaux anglaises". C'est donc la Border force qui a récupéré les migrants et le remorqueur français qui a pris en charge l'embarcation. 

Multiplication des tentatives 

Mardi matin, huit autres migrants, dont deux enfants, ont été secourues à bord d'une autre embarcation qui avait eu une panne moteur, selon la préfecture. 

Depuis octobre, ces tentatives de traversée se sont multipliées malgré le danger lié à la densité du trafic, aux forts courants et à la faible température de l'eau.

B.L. avec AFP