Le Tribunal de Paris
 

Djebril Amara, Antoine Frèrejean et I. K étaient accusés de préparer un attentat sur un site militaire du cap Béar. Ils encouraient jusqu'à 20 ans de réclusion criminelle.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire