BFMTV

VIDEO - Corse: le FLNC fait ses adieux aux armes

Des membres d'un commando se réclamant du Front de libération national de la Corse en mai 2010

Des membres d'un commando se réclamant du Front de libération national de la Corse en mai 2010 - -

Dans un communiqué diffusé mercredi, le groupe séparatiste clandestin lance un appel aux élus insulaires pour "l'instauration d'un nouveau statut négocié avec l'Etat français", ainsi que le "règlement de la question des prisonniers et recherchés politiques".

Le Front de libération nationale corse (FLNC) et l'Union des combattants (UC) ont annoncé mercredi leur démilitarisation et la fin des attentats sur l'ensemble du territoire corse.

Dans un communiqué diffusé mercredi, authentifié par le mensuel Corsica, le groupe séparatiste clandestin lance un appel aux élus insulaires pour "l'instauration d'un nouveau statut négocié avec l'Etat français", ainsi que le "règlement de la question des prisonniers et recherchés politiques".

"Sortie progressive de la clandestinité"

"Pour notre part, sans préalable et sans équivoque aucune, notre organisation a décidé unilatéralement d'enclencher un processus de démilitarisation et une sortie progressive de la clandestinité", poursuit le texte sans en préciser les modalités.

A compter de sa parution, les membres de l'organisation "récusent toute paternité d'actions militaires sur le territoire corse et français".

M. G. et vidéo Sophie Hébrard et Armelle Semont