BFMTV

Trois hommes en garde à vue dans l'enquête sur l'assassinat du couple de policiers à Magnanville

Des policiers à Magnanville, dans les Yvelines, mardi 14 juin, près de la maison où un couple de policiers a été tué (photo d'illustration)

Des policiers à Magnanville, dans les Yvelines, mardi 14 juin, près de la maison où un couple de policiers a été tué (photo d'illustration) - Matthieu Alexandre - AFP

Nouvelle avancée dans l'enquête sur l'assassinat du couple de policiers à Magnanville, dans les Yvelines, au mois de juin dernier. Trois hommes âgés de 22, 25 et 39 ans ont été interpellés lundi par la Sous-direction anti-terroriste de la police judiciaire et placés en garde à vue, a appris BFMTV.

Ces trois individus faisaient partie de l'environnement de Larossi aballa, le meurtrier présumé abattu lors de l'assaut du Raid au domicile des deux représentants des forces de l'ordre. Deux d'entre eux appartiennent à la mouvance radicale islamiste. Les enquêteurs cherchent à savoir s'ils avaient pu être au courant du projet terroriste du jeune homme de 25 ans qui avait pris l'enfant du couple en otage.

Jean-Baptiste Salvaing, âgé de 42 ans, était commandant de police adjoint du commissariat des Mureaux. Sa compagne, Jessica Schneider, âgée de 36 ans, était agent administratif du commissariat de Mantes-la-Jolie. L'attaque avait été revendiquée par le groupe jihadiste Daesh via une agence de presse affiliée à l'organisation.

C.H.A. avec Cécile Ollivier