BFMTV

Magnanville: les policiers tués racontés par leurs proches

Les deux policiers assassinés à Magnanville par Larossi Abballa, exerçaient dans les Yvelines. Après une enfance dans l'Hérault, Jean-Baptiste Salvaing avait lancé sa carrière aux Mureaux.

Les policiers Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider ont été tués à leur domicile de Magnanville dans les Yvelines, par Larossi Abdalla. L’attaque a été revendiquée par Daesh via une agence de presse affiliée à l'organisation.

Le couple avait un petit garçon de 3 ans, qui se trouvait lui aussi dans la maison familiale au moment de l’attaque mais qui a pu s’en sortir indemne. 

Jean-Baptiste Salvaing, âgé de 42 ans, était commandant de police adjoint du commissariat des Mureaux et avait un autre enfant âgé d'une dizaine d'années. Il travaillait dans les Yvelines depuis 15 ans. Sa compagne, Jessica Schneider, âgée de 36 ans, était agent administratif du commissariat de Mantes-la-Jolie.

Une enfance dans l'Hérault

Le commandant a grandi à Pézenas, dans l’Hérault où il a aussi fait son premier stage de policier. D’après Midi Libre, la famille du policier "est implantée à Pézenas depuis trois générations au moins". Après une adolescence très sportive, "il a dans un premier temps joué au basket puis a rejoint le club de rugby" détaille un ami d’enfance à Midi Libre, Jean-Baptiste Salvaing a étudié. "Il a choisi de faire des études, de défendre les valeurs de la République" explique un proche à BFMTV.

Une parente du policier jointe par RTL le décrit comme "un garçon très droit avec une moralité hors pair". "C’est un gamin brillant (…) c'est quelqu'un qui avait vraiment une valeur inouïe", a-t-elle ajouté. 

Une personne "très appréciée"

Interrogée par Le Figaro, un officier qui a "bien connu Jean-Baptiste" le décrit comme une personne "très appréciée". Il a réalisé toute sa carrière dans les Yvelines, "à Mantes, il était enquêteur en judiciaire à la Sûreté urbaine (…). Depuis 2015, il avait rejoint les Mureaux pour prendre son avancement". 

Peu d'informations sont pour le moment disponibles sur Jessica Schneider, la compagne de Jean-Baptiste Salvaing. Selon l'adjointe au maire de Magnanville, elle était très investie dans la vie municipale. Parent d'élève, la policière prenait largement part à la vie de l'école où était scolarisé son fils. 

Mélanie Longuet