BFMTV

Trévidic: "Si on veut que je revienne faire de l'antiterrorisme, je reviendrai"

Marc Trévidic, ex-juge antiterroriste, ce dimanche.

Marc Trévidic, ex-juge antiterroriste, ce dimanche. - BFMTV

Marc Trévidic occupe, depuis septembre, le poste de vice-président au tribunal de grande instance de Lille. Après des années de spécialisation dans l'antiterrorisme, le magistrat n'a pas caché son envie de renouer avec la fonction.

"Etait-ce une erreur que de vous laisser quitter le pôle antiterroriste du parquet de Paris?" Légèrement déstabilisé par cette question, posée ce dimanche sur le plateau de BFM Politique, une semaine après les attaques perpétrées à Paris, l'ancien juge antiterroriste Marc Trévidic cherche ses mots. Et se reprend. "Dans cette situation exceptionnelle, si on veut que je revienne faire de l'antiterrorisme, je reviendrai faire de l'antiterrorisme", lance-t-il.

Après de nombreuses années de spécialisation dans l'antiterrorisme, Marc Trévidic occupe, depuis le mois de septembre, le poste de vice-président au tribunal de grande instance de Lille, en charge de la coordination du pôle pénal. Et pour se mettre dans le bain, Marc Trévidic a entamé sa nouvelle mission par un stage... aux affaires familiales.

"Si on a besoin de moi..."

Est-il prêt à revenir à ses "premières amours"? "Ce n'est pas que je n'en ai pas assez bavé, mais bien sûr que je le ferai. Avez-vous vu la situation?", répond-il. "Si on a besoin de moi (…), franchement, il n'y a pas de problème", répète-t-il, "mais ce n'est pas à moi de décider". 

Comme le relève Slate.fr, ce qui rend impossible, en l'état, un retour de Marc Trévidic aux affaires antiterroristes, c'est la législation française, qui "interdit aux juges spécialisés d'occuper les mêmes fonctions plus de dix ans". 

C. P.