BFMTV

Prise d'otages de Toulouse : portrait d'un déséquilibré

BFMTV

L’homme qui a retenu quatre personnes en otage à Toulouse aujourd’hui serait un jeune déséquilibré en rupture de traitement.

Dès le début de sa prise d’otage, Fethi Boumaza apparait aux employés de la banque fragiles et peu cohérent. L’homme de 26 ans prétend ne pas agir pour l’argent mais par convictions religieuses. Il se revendique d’Al-Qaïda. Pour le procureur, ses revendications sont confuses, il s’agirait d’un déséquilibré : "sur les revendications de l’intéressé on a des éléments objectifs qui permettent de penser qu’on a à faire à quelqu'un qui souffre de troubles psychologiques importants. Et que son acte est lié à ses troubles. Les revendications tournées autour de revendications religieuses sont mal définies, mal exprimées. Difficile de savoir ce qui guidait sa conduite tout sauf rationnelle."

Appel au secours

Selon une source médicale, Fethi Boumaza serait un schizophrène en rupture de soins depuis plusieurs mois. Il se serait inspiré de l’affaire Merah vue trois mois plus tôt dans l’actualité.