BFMTV
Terrorisme

Paris: arrestation d'un mineur qui "s"était proposé pour une action terroriste"

Une voiture de police (photo d'illustration)

Une voiture de police (photo d'illustration) - AFP

Un mineur de 15 ans, inconnu des services spécialisés, a été interpellé ce mercredi dans le 20e arrondissement de Paris après s'être proposé pour mener une action terroriste.

Les enquêteurs le soupçonnent d'un passage à l'acte imminent. Un adolescent âgé de 15 ans, "qui s'était proposé pour une action terroriste", a été arrêté ce mercredi matin à Paris et placé en garde à vue par les policiers de la DGSI, ont indiqué plusieurs sources proches de l'enquête. 

Une perquisition du domicile du suspect, situé rue de Fontarabie, dans le XXe arrondissement parisien, a été menée dans la matinée. Aucune arme à feu n'a été découverte, uniquement un pistolet à billes. Les enquêteurs ont saisi téléphone, tablette et ordinateur qui sont désormais en cours d'exploitation. 

La garde à vue de l'adolescent, qui a fêté ses 15 ans la semaine dernière, ne pourra pas durer plus de 48 heures maximum, compte tenu du fait que le gardé à vue est âgé de moins de 16 ans. 

Inconnu des services spécialisés

Selon nos informations, la police soupçonne cet adolescent d'avoir voulu se procurer une arme pour passer à l'acte, mais sa cible et son mode opératoire sont pour l'heure inconnus. "Il est jeune, il a 15 ans, il est scolarisé normalement, précise Frédérique Calandra, la maire du XXe arrondissement. A ma connaissance, il n’est pas connu de nos services et il ne s’était jusqu’à présent pas signalé

Né en septembre 2001, le suspect, arrêté dans le XXe arrondissement de la capitale, était "en lien avec le jihadiste français Rachid Kassim", un jihadiste français de 29 ans appelant régulièrement à commettre des attentats sur sa chaîne Telegram, et déjà au coeur de l'enquête sur un commando de femmes démantelé la semaine dernière. Il est inconnu des services spécialisés.

Le nom de Rachid Kassim cité dans plusieurs enquêtes

Selon les enquêteurs, Rachid Kassim a inspiré, de manière plus ou moins directe, les attaques de Magnanville (Yvelines), où Larossi Abballa a tué un policier et sa compagne le 13 juin, et de Saint-Étienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), où Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean ont tué un prêtre dans une église le 26 juillet.

Il aurait également initié les projets d'attentats du commando de femmes arrêté la semaine dernière après la découverte d'une voiture chargée de bonbonnes de gaz en plein coeur de Paris, et celui de l'adolescent de 15 ans qui voulait passer à l'acte avec une arme blanche.

A.S. avec Cécile Ollivier