BFMTV

Menace terroriste en France : "Valls doit avoir des informations"

L'ancien juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière sur le plateau de BFMTV

L'ancien juge anti-terroriste Jean-Louis Bruguière sur le plateau de BFMTV - -

L'ancien juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière a estimé sur BFMTV que le ministre de l’Intérieur n'avait certainement pas demandé une hausse de la vigilance des services de renseignements sans être en possession d'informations.

Avec l'intervention française au Mali et la prise d'otages en Algérie, la menace terroriste peut-elle se déplacer sur le territoire français ? Pour le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, le risque est permanent. "Nous faisons face à un ennemi intérieur lié à des réseaux terrorristes. [...] Nous faisons face à un terrorisme à la fois global et local", a-t-il déclaré lors d'un point presse, vendredi.

"Si Manuel Valls le dit, c'est qu'il a des informations" a réagi l'ancien juge antiterroriste Jean-Louis Bruguière sur BFMTV. "Il est clair qu'il y a une élévation du risque et c'est pour ça que le ministre a demandé aux services de renseignements de renforcer leur vigilance."

Double menace

"Le but du plan Vigipirate rouge renforcé est bien de maintenir le pays en état de vigilance" a, en effet, expliqué le ministre.

Pour Jean-Louis Bruguière la menace est double : "Il peut s'agir d'un individu qui revient du Jihad mais aussi de quelqu'un déjà implanté sur le sol français, à la manière d'un Mohamed Merah."

Pas de quoi rassurer les 64% de Français qui, dans un sondage CSA exclusif pour BFMTV, estimaient que l'intervention française au Mali allait augmenter la menace terroriste en France.

S. A.