BFMTV

Plan Vigipirate en "rouge renforcé" : ce qui change

Il existe quatre niveaux sur l'échelle Vigipirate.

Il existe quatre niveaux sur l'échelle Vigipirate. - -

Ce week-end, François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont renforcé le plan Vigipirate, déjà placé au niveau rouge, en raison de l'intervention militaire au Mali et en Somalie. Explications.

Créé il y a 35 ans, le plan de défense contre les menaces terroristes Vigipirate, déjà au niveau "rouge" depuis les attentats de Londres en 2005, vient de passer au niveau "rouge renforcé" après les opérations militaires françaises au Mali et en Somalie.

C'est la première fois qu'il passe à ce niveau en dehors de la période des fêtes de fin d'année, sur l'ensemble du territoire, et pour une période indéterminée. "La lutte contre le terrorisme exige de prendre toutes les précautions nécessaires ici en France", a justifié le président François Hollande.

Contrôles aléatoires

Au niveau rouge, les autorités doivent prendre des mesures pour prévenir le risque avéré d'un ou plusieurs attentats graves.

Vigipirate prévoit notamment des contrôles aléatoires d'accès aux trains, des patrouilles dans les TGV, la restriction ou l'interdiction de vastes portions de l'espace aérien, et la constitution de stocks d'eau potable.

Lorsque le rouge est renforcé, la surveillance est accentuée sur "les transports publics, notamment ferroviaires et aériens, la sécurité des bâtiments recevant du public, et la sécurité des rassemblements de personnes."

Les personnes, leurs véhicules et leurs bagages peuvent être contrôlés de manière inopinée, et la pollution de l'air est sous haute surveillance, notamment dans le métro.

Enfin, le dispositif prévoit d'accroître la surveillance des sites industriels sensibles, comme certaines usines.

Depuis 2003, Vigipirate se décline en quatre couleurs, jaune, orange, rouge et écarlate, pour favoriser la prise de conscience de la population. Plus la couleur est foncée, plus le niveau d'alerte est élevé. Au sein de chaque couleur, il existe des dizaines de gradations.