BFMTV

Le jihadiste français Gilles Le Guen est arrivé en France

Le jihadiste français, Gilles Le Guen.

Le jihadiste français, Gilles Le Guen. - -

Arrêté au Mali fin avril, il est arrivé mardi matin à l'aéroport d'Orly où il a immédiatement été pris en charge par la Direction centrale du Renseignement intérieur.

Le jihadiste français Gilles Le Guen, arrêté au Mali fin avril, est arrivé mardi matin en France, à l'aéroport d'Orly, où il a immédiatement été pris en charge par la Direction centrale du Renseignement intérieur (DCRI), selon une source proche du dossier.

Gilles Le Guen, qui se fait appeler Abdel Jelil, est arrivé peu après 8 heures à l'aéroport parisien, sur un vol régulier en provenance de Bamako, a précisé cette source. Des agents de la DCRI l'ont alors pris en charge en vue de lui notifier son placement en garde à vue.

"Il va être interrogé. Nous devons savoir quel a été son parcours", a commenté le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, sur Europe 1, ce matin.

"Un paumé qui devient terroriste"

Installé au Mali avec sa famille après avoir vécu en Mauritanie, il avait été repéré en septembre 2012 dans les rangs d'Al-Qaïda au Maghreb islamique sur un cliché récupéré par les services secrets français.

Âgé de 58 ans, il avait été arrêté dans la nuit du 28 au 29 avril dans la région de Tombouctou par les forces spéciales françaises. Il avait été transféré la semaine dernière de Gao à Bamako, où l'armée malienne devait engager une procédure d'expulsion.

Selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, "il avait combattu manifestement" avec les groupes jihadistes qui occupaient le nord du pays. Le ministre a décrit "une dérive individuelle de fanatisme". "C'est un paumé qui devient terroriste", avait-il expliqué après son arrestation.

A LIRE AUSSI:

>>Mali: le jihadiste français Gilles Le Guen transféré de Gao à Bamako

>>Gilles Le Guen avait "combattu manifestement" avec les jihadistes
>>Mali: le jihadiste français Gilles le Guen a été arrêté