BFMTV

Explosion d'un colis suspect à l'ambassade d'Indonésie à Paris

-

- - -

Un colis suspect a explosé ce mercredi matin aux abords de l’ambassade d'Indonésie à Paris, sans faire de blessés.

Une bombe artisanale, découverte in extremis par un employé, a explosé tôt ce mercredi matin devant l'ambassade d'Indonésie dans le XVIe arrondissement de Paris, déjà visé il y a 8 ans par un même attentat, sans faire de blessé, mais occasionnant d'importants dégâts. "C'est un petit miracle qu'il n'y ait pas eu de victime", a confié un responsable policier après cet attentat a priori sans aucun lien avec les tueries de Toulouse et Montauban. Les policiers ont été prévenus mercredi matin par un employé qui s'occupait des poubelles et qui a aperçu un sac déposé sous la fenêtre de l'ambassade. "Il a regardé à l'intérieur, l'a ouvert, et a cru reconnaître un engin explosif puisqu'il a vu une bombonne avec des fils. Il a lâché le sac, il est parti et il a appelé la police. L'engin a explosé à ce moment-là", a raconté le directeur de cabinet du préfet de police de Paris Jean-Louis Fiamenghi qui se trouvait sur place mercredi matin en compagnie du préfet Michel Gaudin. Les policiers sont arrivés très rapidement sur les lieux après avoir été prévenus. "Il n'y a pas de blessé mais des personnes commotionnées dans les appartements mitoyens. Deux véhicules ont brûlé et toutes les vitres ont été soufflées sur un rayon de 50 mètres", a précisé M. Fiamenghi. La bombe, qui aurait pu contenir "plusieurs kilos d'explosifs" selon M. Fiamenghi, a explosé entre 5h00 et 5h30 à l'angle des rues Cortambert et Nicolo dans le XVIe arrondissement de Paris, "à une heure où peu de gens se trouvent dans la rue", a expliqué une source proche de l'enquête.