BFMTV

Des hommages rendus à Mohamed Merah sur Internet

-

- - -

Quelques heures après la mort de Mohamed Merah une page Facebook dédiée au responsable des meurtres de Montauban et Toulouse voit le jour. Ce ne sont pas moins de 435 personnes qui vont cliquer sur le bouton ''j’aime''.

La page a été fermée quelques heures après sur ordre du ministère de l’Intérieur. Mais Mohamed Merah a déjà des fans fascinés par les circonstances de sa mort.

Une image de martyr conforme à son souhait de vouloir mourir en moudjahid, les armes à la main.

''On meurt en combattant. On meurt des balles de ceux qu’on combattait. Quelque chose d’héroïque dans la mythologie du terroriste'' commente le docteur Roland Coutanceau, psychiatre/criminologue