BFMTV

Attentats: 7 lieux visés en 20 minutes

Le procureur de la République de Paris a détaillé samedi le déroulé des attaques qui ont frappé Paris et Saint-Denis vendredi soir. Une première explosion a eu lieu aux abords du Stade de France à 21h20. Dans les 20 minutes qui ont suivi, 7 attaques ont éclaté.

Voici le déroulé des attentats qui ont endeuillé la France vendredi soir, selon les premiers éléments de l'enquête fournis par le procureur de la république de Paris, François Molins.

>>> Retrouvez notre direct ici.

21h20 - Au Stade de France, à Saint-Denis, en marge d’un match amical France-Allemagne, une première explosion retentit à hauteur de la porte B du stade. Deux corps sont retrouvés dont celui du kamikaze. La seconde victime est un passant qui est décédé sur le coup.

21h25 - A l’angle des rues Alibert et Bichat, à Paris, les terrasses du café Le Carillon et du restaurant Le Petit Cambodge sont attaquées à l’arme lourde. Les terroristes tuent 15 personnes et en blessent grièvement 10 autres. Ils étaient à bord d’une voiture noire, de marque Seat selon plusieurs témoignages. 

21h30 - Une deuxième explosion secoue Saint-Denis. Un kamikaze est mort sans faire de victimes ni de blessés graves.

21h32 - A l’angle des rues de la Fontaine-au-Roi et du Faubourg-du-Temple, une fusillade devant le café Bonne Bière entraîne la mort de 5 personnes. 8 autres blessés sont en état d’urgence absolue. Les terroristes ont frappé depuis une voiture noire également, et de marque Seat. Une centaine de douilles ont été retrouvées.

21h36 - Au 92 rue de Charonne, au restaurant La Belle Equipe, de nouveaux tirs de fusil d'assaut tuent 19 personnes, et en blessent grièvement 9. Des centaines de douilles sont retrouvées. Les terroristes étaient à bord d'une Seat noire.

21h40 - 253 Boulevard voltaire à l'intérieur du bistrot Comptoir Voltaire, un kamikaze se donne la mort en actionnant sa ceinture d’explosifs. Une personne dans l'établissement est grièvement blessée.

21h40 - Simultanément, une voiture de type Polo noire se gare devant le Bataclan au 50 Boulevard Voltaire. Trois hommes font irruption dans la salle de concert et tirent en rafale sur la foule avant de prendre en otage le public regroupé devant l'orchestre

21h53 - Une troisième explosion retentit aux abords du Stade de France. Le kamikaze meurt seul lors de cette opération suicide.

00h20 - Après plus de deux heures de prise d’otage au cours de laquelle les terroristes évoquent la Syrie et l’Irak comme justification à leurs actes, l’assaut est donné dans le Bataclan. L’un des trois assaillants est tué par la police alors que les deux autres font exploser leur ceinture. 89 personnes sont tuées, 99 restent dans un état critique.

K. L.