BFMTV

Tempête: 11 morts en Europe dont une femme à Belle-Île

C'est dans rochers à l'ouest de Bangor, à Belle-île, que la femme a été emportée.

C'est dans rochers à l'ouest de Bangor, à Belle-île, que la femme a été emportée. - -

La femme, âgée de 47 ans, avait été emportée par une lame à cause de vents liés à la tempête Christian qui soufflaient encore lundi midi sur l'île.

Le corps d'une femme de 47 ans, emportée par une vague lundi matin à Belle-Ile en raison des forts vents de la tempête Christian, a été retrouvé lundi après-midi sur une plage de l'île, a indiqué la préfecture maritime de l'Atlantique.

La préfecture maritime précise qu'un témoin a prévenu le Cross Etel (centre de surveillance maritime) vers 15h30, "de la présence d'un corps sur une plage à proximité de la pointe du Guet. Celui-ci est pris en charge par les services compétents et identifié par la famille".

Peu de temps après l'accident es témoins avaient appelé le Cross (centre de surveillance maritime) qui avait déclenché les secours, mettant en oeuvre un zodiac des pompiers, un bateau de la SNSM (secours en mer) et un hélicoptère de la sécurité civile. Selon les premiers éléments, la femme se trouvait au-dessus d'une falaise, près de la pointe du Grand-Guet, à l'ouest de Bangor.

"Nous sommes focalisés sur la recherche"

"Elle se trouvait en bord de mer, habillée, et l'on ne sait pas pourquoi elle se trouvait là malgré les conditions climatiques", a expliqué Yann Bouvart, le préfet maritime de l'Atlantique sur BFMTV. "Nous sommes focalisés sur la recherche, nous verrons le reste ensuite".

Les recherches étaient en cours lundi à la mi-journée sous l'égide du Cross Etel. Mais les conditions météo difficiles compliquaient le travail des sauveteurs. La mer agitée produisait un violent ressac contre la côte de l'île. Et au large de l'île, des creux de 5 à 6 mètres empêchaient la vedette de la SNSM d'approcher de trop près les lieux de la disparition. Des rafales à 113 km/h ont été enregistrées à Belle-Ile.

Onze morts en Europe

La première grande tempête de la saison en Europe du Nord a fait au moins 11 morts, dont une adolescente, et a privé d'électricité plus de 535.000 foyers.

Une femme a été tuée lundi aux Pays-Bas. Elle "était en train de marcher sur Herengracht (une rue du centre-ville, ndlr) quand un arbre est tombé", a expliqué Nabil Ou-Aissa, un porte-parole de la police d'Amsterdam.

Une adolescente de 17 ans est elle décédée au Royaume-Uni après qu'un arbre est tombé sur la maison en préfabriqué dans laquelle elle dormait au sud de Londres. Un quinquagénaire, piégé dans sa voiture, ainsi qu'un homme et une femme ont été ensuite découverts. Un garçon de 14 ans était par ailleurs toujours porté disparu dans le Sussex.

En Allemagne, deux personnes ont trouvé la mort dans un accident provoqué par la chute d'un arbre sur leur véhicule à Gelsenkirchen, dans l'ouest.

Météo-France avait levé à midi la vigilance orange aux vents violents pour les trois derniers départements français encore en alerte, le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme.