BFMTV

Surveillants de prison agressés: le détenu interpellé, sa compagne décédée

Les faits se sont déroulés à la prison de Condé-sur-Sarthe. -

Les faits se sont déroulés à la prison de Condé-sur-Sarthe. - - BFMTV

Un détenu et sa compagne étaient retranchés depuis ce mardi matin au sein de l'unité familiale de la prison de Condé-sur-Sarthe. Après une opération d'environ une heure, les forces de l'ordre sont parvenues à les interpeller, peu avant 20 heures. Blessée par balles, la femme est morte.

Après une heure d'intervention à la prison de Condé-sur-Sarthe, dans l'Orne, le RAID a procédé à l'interpellation du détenu radicalisé et de sa compagne, a indiqué le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

Selon une source policière, ils ont été blessés par balle. Très grièvement touchée, la compagne du détenu est morte. L'homme a été blessé à la joue mais son pronostic vital n'est pas engagé. 

Arrivés dans la journée au centre pénitentiaire, des équipes régionales d'intervention et de sécurité (Eris) de Rennes et le RAID, unité d'élite de la police nationale, ont lancé, en fin de journée, une opération pour déloger un détenu radicalisé et sa compagne, retranchés au sein de l'unité familiale de la prison ultra sécurisée. 

Grenades assourdissantes

A partir de 18h40, plusieurs détonations se sont fait entendre. Il s'agissait de grenades assourdissantes pour étourdir les deux personnes recluses et ainsi faciliter les opérations des forces d'intervention. Deux hélicoptères de l'armée de terre étaient également mobilisés à quelques dizaines de mètres de la prison, ainsi qu'un hélicoptère du Samu.

Vers 9h45 ce matin, Michaël Chiolo, 27 ans avait grièvement blessé deux surveillants à l'aide d'un couteau en céramique, avant se barricader dans la prison.

Cécile Ollivier avec Ambre Lepoivre