BFMTV

Strasbourg: il tente d'arracher le fusil d'assaut d'un militaire du plan Sentinelle

Un militaire de l'opération Sentinelle a été agressé à la gare de Strasbourg (photo d'illustration).

Un militaire de l'opération Sentinelle a été agressé à la gare de Strasbourg (photo d'illustration). - Patrick Hertzog - AFP

Un homme de 36 ans a sauté sur une patrouille pour tenter de voler l'arme des militaires dans les rues de Strasbourg et a été interpellé peu de temps après.

Un homme a tenté d’arracher le Famas d’un militaire de l’opération Sentinelle, vendredi soir dans le hall de la gare ferroviaire Strasbourg, sans y parvenir. Ce Polonais de 36 ans s’était discrètement approché de la patrouille, et a tenté de prendre le fusil d’assaut d'un des militaires.

Ils sont finalement parvenus à repousser l’individu qui s’est ensuite échappé, comme le rapporte le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace. La police a ensuite rapidement retrouvé le suspect et l'a interpellé.

Il affirme avoir voulu se suicider avec l'arme

Cet homme, qui est inconnu des services de police, aurait indiqué aux forces de l'ordre lors de sa garde à vue qu’il voulait subtiliser l’arme dans le but de se suicider. Il a été déféré lundi au parquet de Strasbourg et sera jugé rapidement en comparution immédiate pour tentative de vol aggravé. En avril dernier, un militaire de l'opération Sentinelle avait déjà été agressé dans cette même gare, au cutter cette fois-ci.

J.A.