BFMTV

Sécurité renforcée au marché de Noël de la Défense

Cette année encore, noël est placé sous le signe de la sécurité. A la Défense, où le marché de noël a ouvert ses portes ce week-end, le nombre d'agents de sécurité a été multiplié par trois. Les exposants doivent également se soumettre à des contrôles plus stricts.

L'esplanade de la Défense s'est paré de ses couleurs de noël. Les chalets enneigés des 350 exposants ont ouvert leurs portes au public ce dimanche. Mais un an après les attentats du 13 novembre, le mot d'ordre dans les allées du plus grand marché de noël d'Ile-de-France est la sécurité. Une sécurité augmentée avec pour cette édition 2016, 27 agents qui assurent en permanence des fouilles au corps aux entrées du marché. 

"Pour la sécurité, cette année on est à peu près sur un budet de 400.000 euros. On a 9 entrées qui sont sécurisées par deux agents, un homme une femme à chaque entrée qui sont habilités à la palpation", explique Philippine Meritte, responsable de la communication de la Codecom, organisatrice de l'événement. 

Un million de visiteurs attendus

Une fouille, acceptée par les visiteurs ce week-end et très vite oubliée à l'intérieur. Les exposants ne sont pas en reste côté sécurité, pour obtenir un stand ils ont été contrôlés par les organisateurs et la préfecture.

"On a envoyé une carte d'identité, ils nous ont fait une photo et on a des bracelets. Et pour les livreurs, ils ont un bracelet vert. Nous on a un bracelet rouge. Dès qu'on rentre on nous demande le bracelet, si on ne l'a pas, on ne rentre pas", raconte Jean-Baptiste Roche, un exposant. 

Des mesures destinées à rassurer les acheteurs car l'an dernier le marché avait enregistré une forte baisse de fréquentation. "On est sur un événement qui draine beaucoup de public, il est important que tout le monde se sente en sécurité", ajoute Philippine Meritte. Cette année, les organisateurs attendent près d'un million de visiteurs jusqu'à sa fermeture le 27 décembre.

C. B avec William Helle