BFMTV

Schumacher: sa femme Corinna et Jean Todt à son chevet

Corinna Schumacher, épouse du champion de F1, arrivant au CHU de Grenoble, avec le professeur Saillant, le 2 janvier.

Corinna Schumacher, épouse du champion de F1, arrivant au CHU de Grenoble, avec le professeur Saillant, le 2 janvier. - -

Aperçue jeudi matin arrivant au CHU de Grenoble, accompagnée du chirurgien et ami de Michael Schumacher, Gérard Saillant, Corinna Schumacher ne quitte pas le chevet de son mari.

Corinna, l'épouse de Michael Schumacher, est arrivée jeudi au CHU de Grenoble, pour passer une quatrième journée au chevet du champion, dont l'état est toujours jugé critique par les médecins.

Mercredi 1er janvier, la porte-parole de Michael Schumacher, Sabine Kehm, avait donné un très bref bilan de santé du champion, devant le CHU, où il est soigné après sa chute à ski le 29 décembre dernier à Méribel. Indiquant que son état était "stable" et que c'était là plutôt une "bonne nouvelle", Sabine Kehm a rappelé que son état restait critique et qu'il n'y aurait une nouvelle "conférence de presse que s'il y a du changement".

Alors que mardi, un homme déguisé en prêtre a tenté d'approcher l'ancien pilote, l'attachée de presse de la famille Schumacher veille farouchement au respect de sa vie privée. "Nous estimons beaucoup le travail des médias, a-t-elle déclaré au magazine Stern, mais nous les prions de bien vouloir respecter la sphère privée et les sentiments de la famille".

45e anniversaire

"Bien sûr Corinna ne va pas très bien, a-t-elle également indiqué, selon le Daily Mail. Mais elle essaie d'être forte pour Michael, de lui apporter son soutien et de ne laisser aucune pensée négative l'atteindre".

Le professeur Gérard Saillant, chirurgien et ami de Michael Schumacher, mais aussi Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile mais aussi ancien mentor de Schumacher chez Ferrari, sont également aux côtés de la famille Schumacher à Grenoble.

A la veille de son 45e anniversaire, le champion de F1 est toujours maintenu dans un coma artificiel. Déjà émergent les premières questions que les circonstances de l'accident et la question de la responsabilité.

Magali Rangin