BFMTV

Rodéo mortel après un mariage à Noisy-le-Sec: le maire veut une loi

La victime, un ouvrier originaire de Roumanie, chargeait son camion sur le trottoir lorsque la voiture l'a renversé.

La victime, un ouvrier originaire de Roumanie, chargeait son camion sur le trottoir lorsque la voiture l'a renversé. - -

Un ouvrier chargeait son camion sur le trottoir lorsqu'il a été fauché par un véhicule qui faisait la course avec une autre voiture dans une rue de Noisy-le-Sec.

Deuxième course-poursuite mortelle en deux jours. Un ouvrier qui travaillait sur un trottoir a été mortellement fauché vendredi par un véhicule qui faisait la course avec une autre voiture dans une rue de Noisy-le-Sec, en Seine-Saint-Denis.

Le maire de la commune a appelé samedi à "légiférer la location de grosses cylindrées": "Soit on interdit la location de ces grosses cylindrées à des jeunes inexpérimentés, soit on crée un permis spécifique pour les conduire, comme pour les motos", a déclaré Laurent Rivoire, maire UDI de la commune de 40.000 habitants. Dans une lettre envoyée vendredi soir au ministre de l'Intérieur, l'édile demande "des mesures au niveau national" pour éviter "un nouvel accident dramatique".

L'accident s'est produit en milieu d'après-midi dans le centre-ville, après un mariage. "Des belles voitures avaient été louées pour l'occasion. Deux invités ont commencé à faire la course. Ils se doublaient, faisaient des embardées, quand l'un d'eux a été obligé de se déporter sur le trottoir pour éviter l'autre", a raconté la source, confirmant une information du journal Le Parisien.

Les conducteurs placés en garde à vue

La victime, un ouvrier originaire de Roumanie dont l'âge n'a pas été précisé, chargeait son camion sur le trottoir lorsque la voiture l'a renversé. Il était marié et père de trois enfants, a ajouté la source.

Les conducteurs des deux véhicules, qui avaient dans un premier temps pris la fuite, se sont présentés au commissariat de Noisy-le-Sec en fin d'après-midi et ont été placés en garde à vue.

Cinq jeunes, passionnés de vitesse, ont été tués près du Cap d'Agde à l'issue d'une course entre deux véhicules, dans la nuit de jeudi à vendredi. Il s'agit de l'accident de ce type le plus meurtrier en France depuis une quinzaine d'années.

M.G. avec AFP