BFMTV

Rhône: des insultes et menaces visant la police et le maire à Grigny, une plainte déposée

Le maire de Grigny (Rhône) visé par des insultes et des menaces.

Le maire de Grigny (Rhône) visé par des insultes et des menaces. - Capture d'écran Twitter

L'élu, qui avait déjà retrouvé des inscriptions sur son domicile en juin dernier, a annoncé avoir déposé plainte. Il a également interpellé le gouvernement.

De nouvelles menaces découvertes contre un maire et la police ce week-end. Après Bron au début du mois d'octobre, des tags ont été retrouvés dans une allée et sur la façade d'un immeuble à Grigny, au sud de l'agglomération lyonnaise.

Une plainte déposée

Réalisées dans la nuit de vendredi à samedi, selon un communiqué du maire, les inscriptions visent nommément le maire de la commune, Xavier Odo, ainsi que la police nationale et municipale.

"Ces provocations et ces incitations à la haine sont inacceptables", dénonce dans son communiqué l'élu, qui a déposé plainte en son nom et au nom de la ville "afin que les auteurs de ces faits soient rapidement retrouvés et arrêtés".

D'autres maires menacés

Xavier Odo rappelle par ailleurs que la découverte de ces inscriptions surviennent "trois mois après de premiers tags" sur son domicile, en juin dernier. "J'en appelle solennellement au gouvernement Jean Castex et au ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Protégez les forces de l'ordre et les maires", exhorte l'édile.

Depuis cet été, plusieurs maires de l'agglomération lyonnaises ont été la cible de menaces. Au mois d'août, le maire de Givors a notamment reçu une lettre contenant des propos haineux et raciste à son égard. Plus récemment à Bron, Jérémie Bréaud a porté plainte après la découverte de menaces de morts tracées à la craie.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions