syrie
 

Plus de 130 Français détenus en Syrie, et soupçonnés de jihadisme, vont regagner la France dans les prochaines semaines, où ils seront pris en charge par les services de police et de justice. Jusqu'alors, le gouvernement français laissait les autorités irakiennes et syriennes juger ces ressortissants.

Votre opinion

Postez un commentaire