BFMTV

Relaxe des policiers de Clichy-sous-Bois: SOS Racisme parle d'un "immense sentiment de gâchis"

BFMTV

L'association SOS Racisme a évoqué un "immense sentiment de gâchis" après la relaxe des deux policiers dans le procès de Clichy-sous-Bois. Dans un communiqué, SOS Racisme regrette qu'en dix ans d'enquête et de procédure, "il est des questions qui n'auront jamais pu être posées dans notre pays".

"Pourquoi des jeunes de quartier populaire, à la vue de la police et alors qu'ils n'avaient manifestement rien à se reprocher, ont préféré prendre la fuite et se réfugier dans un endroit où ils risquaient leurs vies", s'interroge l'association antiraciste.

L'association appelle notamment le gouvernement à lancer une "réflexion sereine" sur le fonctionnement des forces de l'ordre dans les quartiers populaires.
"Au-delà de sa traduction judiciaire, la justice, c'est aussi la justice dans le traitement des populations, quelles que soient leur couleur de peau, leurs origines, leur origine sociale", a déclaré le président de SOS Racisme, Dominique Sopo.

la rédaction avec AFP