Le quartier du Neudorf à Strasbourg, ce jeudi soir.
 

Le père de Chérif Chekatt, le terroriste de Strasbourg abattu par les forces de l'ordre, assure s'être présenté à la police pour pouvoir essayer de convaincre son fils de se rendre.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire