BFMTV

Redoine Faïd: retour sur un mois de cavale

Le braqueur Rédoine Faïd a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi à Creil, un peu plus de trois mois après sa spectaculaire évasion de la prison de Réau.

Le braqueur Rédoine Faïd a été arrêté dans la nuit de mardi à mercredi à Creil, dans l'Oise, un peu plus de trois mois après sa spectaculaire évasion de la prison de Réau (Seine-et-Marne). Six autres personnes, dont neux neveux et l'un des frères de Redoine Faïd, ont également été arrêtées par la Brigade de recherches et d'intervention (BRI). Des armes ont été retrouvées lors de cette opération qui s'est déroulée sans incident.

L'évasion du 1er juillet

Le 1er juillet 2018, alors que Redoine Faïd au parloir avec son frère Brahim, un hélicoptère Alouette se pose dans une petite cour de la maison d'arrêt de Réau. Un commando lourdement armé en sort aveuglant les caméras de surveillance à l’aide de grenades fumigènes. Ils découpent les portes menant au parloir à la disqueuse. Ils récupèrent Redoine Faïd et remontent dans l’hélicoptère, direction le val d’Oise, où l’appareil sera retrouvé incendié. Le pilote de l'hélicoptère, pris en otage pour l'occasion, est relâché tandis que le commando et Redoine Faïd sont introuvables.

Du matériel pouvant avoir servi lors de l'évasion retrouvé dans un sac

  • Premier faux pas. Une semaine plus tard dans une forêt de l’Oise, un chasseur surprend trois hommes en train d’enterrer un sac, qui prennent alors la fuite en le voyant. Prévenue, la police découvre une disqueuse qui serait celle utilisée dans l’évasion de Redoine Faïd, des armes à feu, des gilets pare-balles, une pelle, une pioche et des vêtements. Un manque de chance dans une forêt de 4.000 hectares, et un "manque de professionnalisme", pour Domnique Rizet, spécialiste police justice pour BFMTV. Les policiers collectent plus de 140 scellés dans le sac.

La course-poursuite de Sarcelles

Le 24 juillet, le conducteur d'une Laguna prend la fuite face aux gendarmes dans le Val-d'Oise. Une course poursuite s'engage alors sur quelques kilomètres, avant que la Laguna ne percute un camion. Les gendarmes sortent alors de leurs véhicules et braquent les deux occupants de la Renault. Le conducteur effectue alors une rapide marche arrière et s'engouffre dans un parking souterrain d'un centre commercial de Sarcelles. La voiture se gare devant une sortie et les deux occupants prennent un escalier et se volatilisent. Dans la voiture, les enquêteurs retrouvent six pains de plastic, un puissant explosif, et identifie formellement Redoine Faïd sur des images de vidéosurveillance.

L'arrestation 

Le braqueur est arrêté dans la nuit de mardi à mercredi à Creil, un peu plus de trois mois après sa spectaculaire évasion de la prison de Réau. Il est interpellé avec son frère et deux neveux.

Condamné une première fois à 18 de prison en 1998 pour vols à mains armés. Bénéficiant d'une libération conditionnelle en 2009, Redoine Faïd s'était fait connaître du grand public en publiant un livre avant d'effectuer une tournée des plateaux télévisés pour en faire la promotion.

Guillaume Dussourt