BFMTV

Quelles nouvelles accusations pèsent sur Nicolas Hulot?

L'émission Envoyé Spécial diffuse prochainement une enquête dans laquelle plusieurs femmes accusent Nicolas Hulot d'agression sexuelle et de viol.

"Ni de près ni de loin je n’ai commis ces actes, ces accusations sont purement mensongères. Je le dis une fois pour toute, fermement et définitivement." Nicolas Hulot dément formellement sur BFMTV les accusations portées contre lui alors que l'émission Envoyé Spécial diffuse prochainement une enquête dans laquelle plusieurs femmes mettent en cause l'ancien ministre.

• Quelles sont ces nouvelles accusations?

L'enquête, longue de quatre ans, comporte le témoignage de 4 à 5 accusatrices. L'ensemble des faits remonteraient pour l'essentiel à la fin des années 1980. "Ces femmes m’accusent ni plus ni moins d’agression sexuelle et même de viol, explique Nicolas Hulot. La plus grave de ces accusations remontent à 1989, c’est-à-dire à 32 ans."

L'une de ces femmes accusent l'ancien animateur de télévision d'avoir essayé de lui imposer une fellation après une émission. Selon elle, les faits se seraient produits dans un parking alors que Nicolas Hulot était en train de la raccompagner. Les autres évoquent des tentatives de baisers forcées.

• Que répond Nicolas Hulot?

Nicolas Hulot, devançant les révélations de l'émission de France 2, nie catégoriquement, estimant que les femmes qui le mettent en cause "mentent".

"Ni de près, ni de loin, ça n’a jamais existé, se défend l'ancien ministre. Où sont les preuves? On ne peut plus les établir. Pourquoi attend-t-on pour parler? On ne peut pas transformer la présomption d’innocence en présomption de culpabilité."

Nicolas Hulot dit ne rien savoir de ces accusations, que ce soit des accusatrices ou des faits repprochés. Envoyé Spécial a "obtenu je dirais même arraché des témoignages me mettant gravement en cause". "Qu’est ce que c’est que ce monde où on n’est pas convoqué par des policiers mais par des journalistes transformés en procureur et en juge?", interroge-t-il.

• Quelles suites judiciaires?

Selon nos informations, aucune plainte n'a été déposée. Aucun signalement ou aucune procédure concernant Nicolas Hulot n'est également en cours au parquet de Paris. La juridiction ne devrait pas ouvrir d'enquête.

La règle en la matière veut que si les plaignantes ne déposent pas plainte, pour des faits, a priori prescrits, le parquet ne lance pas de procédure. Le parquet se saisit en effet lorsque les victimes présumées sont mineures.

• Quelle était la précédente affaire?

Ce n'est pas la première fois que Nicolas Hulot est mis en cause. En 2018, le magazine Ebdo révèlait l'existence d'une plainte pour viol déposée en 2008 par Pascale Mitterrand, la petite-fille de l'ancien président de la République. L'animateur télé avait été entendu par les gendarmes et l'affaire avait été classée sans suite, en rasion de la prescription.

"Le procureur, dans le classement sans suite, a également noté qu’en aucun cas les faits n’avaient été établis", insiste aujourd'hui Nicolas Hulot évoquant une relation "dans un consentement et une harmonie classique d’une histoire sans lendemain".
Vincent Vantighem et Justine Chevalier