BFMTV

Quatre détenus interpellés après l'agression de deux surveillants de prison à Borgo

La maison d'arrêt de Borgo, en Corse, le 7 mars 2003.

La maison d'arrêt de Borgo, en Corse, le 7 mars 2003. - Olivier Laban-Mattei - AFP

La garde des Sceaux va se rendre au chevet de deux surveillants pénitentiaires agressés ce vendredi matin à la prison de Borgo en Corse. Quatre détenus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Deux surveillants pénitentiaires ont été agressés ce vendredi matin à 9h45 par trois détenus à la prison de Borgo, près de Bastia, a confirmé l'administration pénitentiaire. D'après les premiers éléments de l'enquête, l'un d'entre eux était en train d'être conduit à l'isolement lorsqu'il a agressé ses surveillants à l'arme blanche. Les autres détenus se seraient alors joints à l'attaque. 

Des infirmières ont pratiqué les premiers soins sur les surveillants avant qu'ils ne soient pris en charge et transportés à l'hôpital. L'un des deux est sérieusement blessé, mais le pronostic vital des deux victimes n'est pas engagé. 

L'agression a nécessité l'intervention des forces mobiles de la gendarmerie. Quatre personnes ont été interpellées puis placées en garde à vue selon la procureure. Les trois détenus impliqués dans l'agression étaient incarcérés pour des faits de violence et en relation avec les stupéfiants. L'un d'entre eux est suivi pour radicalisation. 

La garde des Sceaux Nicole Belloubet, qui "tient à exprimer tout son soutien et son attention aux agents agressés" dans un communiqué, va se rendre au chevet des surveillants hospitalisés dès cet après-midi. 

L.A., avec Mélanie Vecchio et Virginie Sainsily