BFMTV

Quatre animateurs de la ville de Saint-Denis révoqués pour des violences sur une fille de deux ans

Photo d'illustration

Photo d'illustration - Sebastien Bozon - AFP

Le maire de Saint-Denis a appelé la famille pour présenter ses excuses au nom de la ville.

La scène avait été filmée et relayée sur le réseau social Snapchat. Quatre animateurs de la ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ont été suspendus pour des faits de violence commis sur une petite fille de deux ans.

Les faits, qui ont été découverts vendredi, montrent un animateur du centre de loisirs Gutenberg s'énerver alors que la jeune fille pleure au cours de la sieste. Ne parvenant pas à l'endormir, il la pousse ce qui la fait tomber au sol. Une humiliation filmée par un autre animateur, lui aussi suspendu ainsi que deux autres qui ont assisté à la scène et n'ont rien fait.

Interrogé par Le Parisien, le maire PS de la ville Matthieu Hanotin a annoncé que les quatre élus seront révoqués.

"La vidéo que j'ai vue révèle une violence comportementale inadmissible, horrible", témoigne le nouvel élu au journal.

Une enquête administrative ouverte

Les faits ont été signalés au procureur de Bobigny et une réunion de crise doit avoir lieu entre tous les directeurs et cadres d'accueils de loisirs de la ville. Le directeur du centre de loisirs a par ailleurs été suspendu à titre conservatoire.

La ville de Saint-Denis a transmis aux parents de la petite fille les noms des animateurs et va mettre en place à partir de lundi un suivi psychologique pour les enfants.

Une enquête administrative a par ailleurs été ouverte par la mairie qui a signalé la situation à la direction départementale de la cohésion sociale.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV