BFMTV

Procès Bettencourt, chiffres du chômage: les 5 rendez-vous de la semaine

Le procès du volet "abus de faiblesse" de l'affaire Bettencourt s'ouvre ce lundi à Bordeaux.

Le procès du volet "abus de faiblesse" de l'affaire Bettencourt s'ouvre ce lundi à Bordeaux. - François Guillot - AFP

Chaque dimanche, la rédaction de BFMTV.com sélectionne pour vous cinq événements incontournables qui feront l'actualité de cette nouvelle semaine.

Lundi

L'affaire Bettencourt en procès: une milliardaire nonagénaire n'ayant plus toute sa tête, sa fille craignant une fortune familiale dilapidée, ses intimes -- un photographe et son gestionnaire de fortune -- sa comptable dénonçant les turpitudes des intimes, un ancien ministre UMP et jusqu'à l'ex-chef d'Etat Nicolas Sarkozy, finalement mis hors de cause, tel est le cocktail détonant de "l'affaire Bettencourt" jugée à partir de lundi à Bordeaux.

  • Mardi

François Hollande à Auschwitz: le président de la République se rend à Auschwitz, en Pologne, pour y commémorer le 70e anniversaire de la libération des camps, une visite qui s'inscrit évidemment dans le contexte des attentats récents en France dont la communauté juive a été une des cibles, accentuant les craintes des juifs de France.

Chômage, année noire: les chiffres seront les derniers pour l'année 2014, noire sur le front du chômage. Fin novembre, Pôle emploi enregistrait déjà un record de 3,49 millions demandeurs d'emploi sans activité en métropole. Le gouvernement veut croire que les nouvelles statistiques, portant sur décembre, vont enfin tourner la page, avant une année 2015 plus clémente.

Mercredi

Haine raciale: Dieudonné jugé pour provocation à la haine raciale pour avoir dit, au sujet du journaliste de France Inter Patrick Cohen "quand je l'entends parler, je me dis, tu vois, les chambres à gaz... dommage". C'est cette phrase, filmée au cours d'un spectacle du polémiste, qui avait suscité la colère de Manuel Valls, alors ministre de l'Intérieur, et l'annulation de plusieurs de ses spectacles.

Jeudi

Hommage aux rois de la BD: trois semaines après le traumatisme de l'attentat à Paris contre Charlie Hebdo et ses 12 morts, dont les emblématiques dessinateurs Cabu et Wolinski, le 42e Festival de la BD à Angoulême rendra à partir du jeudi 29 janvier un émouvant hommage aux victimes tout en célébrant la liberté d'expression et en devant s'accommoder de mesures de sécurité exceptionnelles.

Jé. M. avec AFP