BFMTV

Propos de Dieudonné sur Patrick Cohen: Radio France saisit la justice

Radio France annonce saisir la justice après les propos de Dieudonné sur Patrick Cohen.

Radio France annonce saisir la justice après les propos de Dieudonné sur Patrick Cohen. - -

La direction de Radio France a décidé de poursuivre Dieudonné après des propos antisémites tenus par l'humoriste et visant le journaliste Patrick Cohen.

Radio France annonce saisir la justice après les propos antisémites de Dieudonné qui visaient le journaliste Patrick Cohen.

"A la suite des propos ouvertement antisémites tenus par l'humoriste Dieudonné visant Patrick Cohen, la direction de Radio France a décidé de signaler ces faits à la justice. Le procureur de la République jugera s'il ouvre ou non des poursuites judiciaires à l'encontre de Dieudonné", informe Radio France dans un communiqué, publié sur le site de France Inter.

En cause, des images tournées par France 2 montrant Dieudonné s'en prendre à Patrick Cohen, le présentateur de la matinale de France Inter, lors d'un spectacle au théâtre de la Main d'Or, à Paris. Des propos déjà relevés par BFMTV le 12 décembre dernier.

Des propos "ignobles" pour l'avocat de Radio France

Dieudonné attaque régulièrement Patrick Cohen depuis que le journaliste a demandé en mars à Frédéric Taddeï, sur le plateau de C à vous, s'il continuerait à inviter "des personnalités telles que Tariq Ramadan, Dieudonné, Alain Soral, Marc-Edouard Nabe (...) que les autres médias n'ont pas forcément envie d'entendre".

"Tu vois, lui, si le vent tourne, je ne suis pas sûr qu'il ait le temps de faire sa valise". "Quand je l'entends parler, Patrick Cohen, je me dis, tu vois, les chambres à gaz... Dommage", lance Dieudonné, suivi par de grands éclats de rires audibles sur l'extrait vidéo.

"Il est invraisemblable qu'en 2013, de tels propos soient tenus", a déclaré au Monde Richard Malka, conseil de Radio France dans l'affaire. Ces propos "désormais habituel(s) de la part de monsieur M'Bala M'Bala, n'en demeurent pas moins vertigineusement ignobles", a-t-il ajouté. "En désignant ainsi Patrick Cohen à la vindicte du public, en le stigmatisant à raison de sa religion réelle ou supposée et en regrettant la disparition des chambres à gaz, monsieur M'Bala M'Bala se rend coupable de l'infraction d'incitation et de provocation à la haine", a dit l'avocat.

En novembre, Dieudonné M'Bala M'Bala avait été condamné en appel à 28.000 euros d'amende pour diffamation, injure et provocation à la haine et à la discrimination raciale, notamment pour une chanson qui parodiait le titre d'Annie Cordy "Chaud cacao" en "Shoah nanas".

A. K. avec AFP