BFMTV

Dieudonné: 20.000 euros requis pour des propos diffusés sur Internet

Le ministère public a requis vendredi 200 jours amende à 100 euros à l'encontre de l'humoriste controversé Dieudonné M'Bala M'Bala, poursuivi devant le tribunal correctionnel de Paris pour des propos tenus dans un enregistrement vidéo diffusé sur internet en avril 2010.

Les jours amende nécessitent le règlement de l'amende, en l'espèce 20.000 euros, si le tribunal décidait de suivre les réquisitions du parquet, faute de quoi le condamné doit passer en détention le nombre de jours prononcés.

Dans la séquence vidéo, Dieudonné reprenait l'expression "Shoah-nanas", pour laquelle il a déjà été condamné en appel le 28 novembre.

Il mettait également en cause "la puissance du lobby juif" et appelait enfin à la libération de Youssouf Fofana, condamné pour le meurtre d'Ilan Halimi.

S. C. avec AFP