BFMTV

Policiers arrêtés en Seine-Saint-Denis: garde à vue prolongée pour quatre des six fonctionnaires

L'IGPN (PHOTO D'ILLUSTRATION)

L'IGPN (PHOTO D'ILLUSTRATION) - Stéphane de Sakutin - AFP

INFO BFMTV. Les six fonctionnaires appartiennent à la CSI 93, visée par une quinzaine d'enquêtes. Cette unité de la police sera dissoute dans les semaines à venir.

Quatre des six policiers de Seine-Saint-Denis placés en garde à vue lundi dans les locaux de l'IGPN ont vu leur garde à vue prolongée ce mercredi, a appris BFMTV auprès d'une source proche du dossier. Deux des six fonctionnaires, eux aussi membres de la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis (CSI 93) ont été libérés dans la soirée sans charges retenues contre eux. Les policiers sont entendus sur des faits de détention et transport de stupéfiants, ainsi que pour vol.

Au total, selon nos informations, la compagnie de sécurisation et d'intervention de Seine-Saint-Denis est visée par une quinzaine d'enquêtes judiciaires. Les enquêtes préliminaires concernent des faits de violences, vols, falsifications de procès-verbaux et délits liés au trafic de stupéfiants.

Didier Lallement, le préfet de police de Paris, avait déclaré lundi avoir engagé "une réflexion sur la réorganisation des unités de police de la CSI 93". Le couperet est tombé mardi: la compagnie de sécurisation et d'intervention 93 (CSI 93) va être dissoute.

Rym Bey avec Florian Bouhot