BFMTV

Policier malchanceux: cible de tirs en décembre, renversé par une voiture en mars

Intervention de la police à Montrouge le 17 février 2013.

Intervention de la police à Montrouge le 17 février 2013. - -

Un policier de la BAC de Marseille vient de frôler la mort à deux reprises dans l’exercice de ses fonctions à moins de quatre mois d’intervalle.

Les risques du métier, un policier de la BAC les connait bien. Déjà visé par des coups de feu lors d'une intervention en décembre dernier, il a été blessé dans la nuit de vendredi à samedi à Marseille après avoir été violemment heurté par la voiture d'un malfaiteur interpellé quelques heures plus tard, a-t-on appris samedi de source proche de l'enquête.

Le malfaiteur, âgé d'une quarantaine d'années, connu des services de police, a été placé en garde à vue à la brigade criminelle de la sûreté départementale pour tentative d'homicide sur agent de la force publique, a-t-on indiqué de même source.

Un pied fracturé

C'est vers 19 heures, que l'homme qui tentait de dérober des objets dans des voitures a été repéré par un équipage de la BAC dans l'enceinte du parc Borely, dans le 8e arrondissement de Marseille.

Il a alors foncé avec sa voiture sur un policier qui tentait de l'arrêter. Sous le choc le policier a eu un pied fracturé et a fait usage de son arme sans atteindre personne.

A LIRE AUSSI:

>> Policiers tués : la BAC évoque un manque de moyens