BFMTV

Picardie: une mère soupçonnée d'avoir tué accidentellement son fils

Militaires en rang. (Photo d'illustration)

Militaires en rang. (Photo d'illustration) - ERIC CABANIS / AFP

Une mère de famille aurait tué accidentellement son fil de 24 ans d'un coup de fusil de chasse à Méharicourt (Somme) lors d'une altercation avec ses voisins, et a été mise en examen, a-t-on appris vendredi auprès du parquet.

Dans la nuit de mardi à mercredi, vers 22H00, les deux voisins de cette femme de 41 ans, avec qui elle est régulièrement en conflit, auraient sorti un fusil de chasse pour l'intimider. 

Et, "dans des conditions qui font l'objet de contestations", l'arme de chasse s'est "retrouvée dans les mains de la mère", a relaté le parquet d'Amiens, confirmant une information du Courrier Picard

Les deux voisins mis en examen également

Les voisins ont alors cherché à la lui reprendre, tout comme son fils qui a voulu désarmer sa mère. Mais, "un coup de feu est parti en direction de son thorax et le fils est décédé rapidement", a ajouté cette source judiciaire.

Les deux voisins, âgés de 37 et 65 ans, ont également été mis en examen pour "violences volontaires avec arme ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner". Ces deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire et la mère en détention provisoire. 

Au vu des éléments du dossier, "la mère, qui était alcoolisée, a une part prépondérante dans la survenance du décès", selon le parquet.

G.D. avec AFP