BFMTV

Peine confirmée pour un personnage central de l'affaire Neyret

-

- - Le palais de justice de Paris - Archives AFP

La cour d'appel de Paris a confirmé mardi en appel la peine de douze ans de prison d'un prévenu dans une affaire de stupéfiants, à l'origine du scandale autour de l'ancien super-flic Michel Neyret.

En première instance en mai 2014, Yannick Dacheville avait été condamné à douze ans de prison, avec une période de sûreté de huit ans, ainsi qu'une amende d'un million d'euros par le tribunal correctionnel de Paris, après la saisie de 111 kg de cocaïne à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine). Il avait été interpellé en août 2016 à Dubaï.

Deux ans et demi de prison pour Michel Neyret

C'est l'enquête sur Yannick Dacheville, plutôt connu par ailleurs pour des escroqueries à la taxe carbone, qui avait fait éclater l'affaire Michel Neyret.

L'ancien numéro deux de la police judiciaire (PJ) lyonnaise a été condamné en juillet 2016 à deux ans et demi de prison ferme pour "trafic d'influence et corruption". Le parquet, qui avait requis quatre ans de prison dont deux ans et demi ferme, a fait appel de ce jugement.

Lors d'écoutes, des policiers avaient capté une conversation où un homme réputé proche du milieu lyonnais, Gilles Benichou, assurait à Yannick Dacheville qu'il pouvait lui venir en aide grâce à "un joker" au sein de la police qui "ne pouvait rien (lui) refuser": Michel Neyret, alors au sommet de sa carrière.

G.D. avec AFP