Les nouveaux agents du stationnement n'épargnent pas les policiers.
 

Depuis le 1er janvier, les véhicules de police mal stationnés à Paris peuvent aussi être verbalisés, comme le reste des automobilistes. La mesure est jugée incompréhensible par les syndicats.

Votre opinion

Postez un commentaire