BFMTV

Outreau: Daniel Legrand est "un gamin complètement détruit", témoigne sa sœur

"Il est tombé très, très bas". Tel est le constat que fait la sœur de Daniel Legrand. Le trentenaire comparait depuis mardi pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, dix ans après avoir été acquitté lors du procès de l'affaire dite d'Outreau.

"On veut en finir une bonne fois pour toutes, qu'on lui foute la paix", a témoigné Peggy Legrand, la sœur de Daniel Legrand fils, dont le procès a commencé mardi à Rennes. Le trentenaire, est jugé pour des faits de viols présumés. Ces accusations ont été retenues contre lui en 2003 à l'issue de l'instruction initiale de l'affaire d'Outreau, menée par le juge Fabrice Burgaud, mais qui n'avaient pas encore été jugées pour la période où il était mineur.

Depuis l'affaire Outreau, fiasco qui avait ébranlé l'institution, Daniel Legrand qui figurait parmi les 13 acquittés avait passé deux ans et demi derrière les barreaux. De cette affaire, il affirme ne jamais s'être totalement remis. La mort de son père d'un cancer en 2012, qui avait été lui aussi acquitté en 2005 l'aura durablement marqué. Drogues, hallucinations, cauchemars, le trentenaire peine aujourd'hui à se reconstruire et vit "au jour le jour" avec sa mère dans un petit appartement près de la mer.

"Il ne peut pas se gérer tout seul"

La sœur de Daniel Legrand a évoqué ses craintes que son frère ne se défenestre. "Ce n'est plus du tout le gamin qu'on a connu, il est méconnaissable", explique-t-elle, pointant une certaine immaturité. "Il a 33 ans, mais je me dis que c'est un gamin de 25 ans, il n'a pas évolué. Il s'est enfermé dans un truc et il faut toujours qu'on soit là. Il ne peut pas se gérer tout seul", s'alarme-t-elle. "C'est un gamin complètement détruit."

Sur le fond du dossier, Daniel Legrand a assuré être "confiant" et clame son innocence. Mercredi après-midi, un témoignage crucial pour la suite du procès doit être recueilli, celui de Jonathan Delay, 20 ans, troisième de la fratrie des quatre fils Delay que Daniel Legrand est accusé d'avoir abusé sexuellement. Le délibéré du procès, qui doit durer trois semaines, est attendu pour le 5 juin.

David Namias