BFMTV

Nord: un homme avoue le meurtre de sa grand-mère, poussée dans une rivière

Une voiture de police - Image d'illustration

Une voiture de police - Image d'illustration - AFP

Suspecté, il avait été placé en garde à vue jeudi dernier avant d'avouer les faits.

Suspecté depuis plusieurs jours, l’homme de 37 ans a finalement avoué les faits. Selon France Bleu, un trentenaire devrait être mis en examen ce samedi pour avoir tué sa grand-mère de 84 ans, qui avait disparu depuis plusieurs jours. Mercredi passé, c’est la sœur de ce dernier qui avait donné l’alerte, sans se douter de la tragique issue.

Lors de leur enquête, les policiers se sont rendus au domicile de la disparue, à Armentières dans le département du Nord, sans découverte probante. C’est finalement le témoignage d’un voisin qui va mettre les enquêteurs sur la bonne voie. Ce dernier leur avoue en effet avoir vu le petit-fils pousser sa grand-mère en fauteuil roulant en direction du canal de la Lys, qui coule à quelques centaines de mètres de là.

Dispute sur fond d'alcool

Jeudi, le suspect est placé en garde à vue et avoue aux enquêteurs. Il explique un différend sur fond d’alcool, une dispute qui se termine par la chute de l’octogénaire dans l’eau. Ce n'est que 24 heures plus tard que le corps de la vieille dame est retrouvé.

Ce jour, il sera présenté à la justice et devrait être mis en examen pour meurtre ou assassinat si la notion de préméditation est retenue souligne le média national. Il était déjà connu pour des violences sur sa grand-mère mais n’avait jamais été condamné.

Hugo Septier