BFMTV

Nice: huit personnes verbalisées pour le port d'un burkini

Trois femmes ont été rappelées à l'ordre.

Trois femmes ont été rappelées à l'ordre. - AFP

Les policiers municipaux de Nice ont procédé lundi à la verbalisation de huit femmes qui portaient un burkini sur une des plages de la ville, a appris BFMTV.com, confirmant une information de Nice-matin. Les amendes d'un montant de 38 euros ont été distribuées sur les plages situées à l'ouest de la Promenade des Anglais. Ce mardi, huit autres femmes ont été verbalisées, portant à seize le nombre total de femmes qui ont été punies d'une amende pour port de burkini en 48 heures, selon metronews

L'interdiction de porter le burkini, cette tenue couvrante, a été également rappelée à trois femmes, sans qu'une contravention soit délivrée. Les personnes ont accepté de changer de tenue ou de quitter la plage. La semaine dernière, à Cannes, sur dix femmes contrôlées, six avaient fait le même choix.

A Nice, comme dans les autres villes où une telle décision a été prise, on estime que le port d'une "tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d'actes terroristes, est de nature à créer des risques de troubles à l'ordre public qu'il est nécessaire de prévenir."

Lundi, le tribunal administratif a validé l'arrêté anti-burkini de la commune voisine de Villeneuve-Loubet en rejetant les recours de la Ligue des droits de l'homme (LDH) et du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF).

Justine Chevalier