BFMTV

Nabilla se retire "momentanément de la scène médiatique"

Nabilla Benattia est sortie de prison jeudi.

Nabilla Benattia est sortie de prison jeudi. - Loic Venance - AFP

Au lendemain de sa libération de la maison d'arrêt de Versailles, la starlette de la téléréalité, habituée aux feux des projecteurs, a annoncé par voie de communiqué sa volonté de faire une pause médiatique.

Après la lumière, Nabilla Benattia choisit l'ombre. La bimbo de la téléréalité, soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon Thomas Vergara, a annoncé qu'elle se retirait "momentanément de la scène médiatique". Cette décision, publiée vendredi dans un communiqué, intervient au lendemain de sa libération de la maison d'arrêt de Versailles, où elle était incarcérée depuis le 9 novembre dernier. 

Dans ce communiqué, la jeune femme précise que "sa famille et ses proches remercient vivement les médias et les journalistes de respecter" son choix. Selon son attachée de presse, Nabilla est "très éprouvée après cinq semaines de détention". Elle "aspire dans l'immédiat à se ressourcer auprès des membres de sa famille avec lesquels elle va passer les fêtes", poursuit-elle.

La veille, son avocat Christian Saint-Palais, avait pourtant déclaré que la starlette "allait reprendre ses activités publiques".

Eventuel procès

Nabilla Benattia a été libérée jeudi après-midi de sa cellule de la maison d'arrêt de Versailles où elle avait été écrouée le 9 novembre. La jeune femme a été placée sous contrôle judiciaire en vue d'un éventuel procès qui "ne devrait pas voir lieu avant mi-2015, voire fin 2015", avait précisé le parquet de Nanterre. 

"Il lui est interdit de rentrer en contact avec Thomas Vergara, même à travers les réseaux sociaux, et d'évoquer l'affaire dans les médias", précisait-on du côté de la justice, justifiant peut-être son retrait de la scène médiatique.

Son ancien manager "Jaja" Soltana a émis des doutes quant au respect des contraintes imposées par son contrôle judiciaire. "Connaissant le lien fusionnel qui l'unit à Thomas, cela m'étonnerait fort qu'ils n'essayent pas de se voir en cachette", a-t-il prédit. "Elle l'aime encore et je doute que la justice arrive vraiment à les séparer", a-t-il poursuivi.

Contradictions lors de la confrontation

La jeune femme s'est dite "extrêmement heureuse" de cette libération. Elle avait été mise en examen pour "tentative d'homicide involontaire". La jeune femme de 22 ans est soupçonnée d'avoir poignardé son compagnon dans une chambre d'hôtel de Boulogne-Billancourt dans les Hauts-de-Seine, dans la nuit du 6 au 7 novembre.

Au début de la semaine, une confrontation de près de quatre heures avait eu lieu entre Nabilla Benattia et Thomas Vergara. Chacune des deux parties était restée campée sur sa première version. D'un côté la jeune femme a expliqué que son compagnon s'était blessé à la poitrine tout seul avec le couteau au cours d'une dispute. De l'autre, Thomas Vergara assure que c'est bien l'ancienne vedette de la téléréalité qui tenait l'arme et lui a porté un coup alors qu'il tentait de la maîtriser. 

Vendredi, les tests toxicologiques ont révélé que la plantureuse brune n'était pas sous l'emprise de la drogue ou de l'alcool au moment des faits. En revanche, des traces de cocaïne ont été détectées dans l'organisme de Thomas Vergara. 

Justine Chevalier avec AFP