BFMTV

Mort de Cédric Chouviat: trois policiers mis en examen pour homicide involontaire

Des images amateur de l'interpellation de Cédric Chouviat, diffusées par la famille de la victime .

Des images amateur de l'interpellation de Cédric Chouviat, diffusées par la famille de la victime . - BFMTV

Le chauffeur-livreur de 42 ans est mort d'un arrêt cardiaque en janvier dernier, après une interpellation à proximité de la Tour Eiffel à Paris.

Un troisième policier a été mis en examen pour homicide involontaire dans l'enquête sur la mort de Cédric Chouviat, a annoncé ce jeudi son avocat à BFMTV. Deux autres ont été mis en examen les 7 et 8 juillet pour le même motif, avait confirmé un peu plus tôt une source judiciaire.

Le 3 janvier, le chauffeur-livreur de 42 ans avait été victime d'un malaise cardiaque aux abords de la Tour Eiffel après avoir été plaqué au sol, casque sur la tête, par trois policiers au terme d'un contrôle routier tendu, filmé par une quatrième fonctionnaire de police.

Un équipage de quatre policiers

Les deux policiers mis en examen les 7 et 8 juillet ont été placés sous contrôle judiciaire avec interdiction de contact avec tous les autres ou certains des autres policiers de l'équipage ayant procédé au contrôle, a précisé cette source judiciaire.

Le 10 juillet, une troisième fonctionnaire de l'équipage a été placé sous le statut de témoin assisté. Le quatrième policier était lui convoqué ce jeudi matin en vue de sa mise en examen.

Sarah-Lou Cohen avec Jeanne Bulant