BFMTV

Marseille: trois interpellations après des violences dans un camp de Roms

Les Roms vivent dans bidonville du nord de Marseille

Les Roms vivent dans bidonville du nord de Marseille - (image d'illustration) - Thomas Samson - AFP

Trois personnes ont été interpellées à Marseille après une série d'incidents entre des assaillants non identifiés et les Roms d'un bidonville installé au nord de la ville, dont plusieurs ont été blessés, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Après des insultes, "ils nous ont dit 'fermez vos gueules tous les Roumains'", témoigne une jeune Rom, les assaillants sont revenus et on lancé des bouteilles et des objets à l'intérieur du camp, raconte-t-elle. 

Un homme blessé au sabre

Selon le parquet qui appelle à la prudence sur le déroulé des événements, une première altercation a éclaté lundi vers 22H00, "entre des individus appartenant à la communauté rom d'une part et des jeunes Maghrébins d'autre part". Un Rom de 40 ans a alors été blessé au bras "au katana", un sabre japonais.

Sept personnes ont dû être hospitalisées, toujours de source judiciaire. Deux d'entre elles l'étaient encore mercredi matin, dont un adolescent de 14 ans. Au total, trois interpellations ont eu lieu, dont deux pour de nouveaux jets de pierre survenus mardi.

la rédaction avec AFP