BFMTV

Lyon: un individu interpellé pour des incendies de véhicules dans des parkings

Police - Photo d'illustration

Police - Photo d'illustration - Bertrand Langlois

Le Lyonnais interpellé a reconnu avoir volé et démonté de nombreuses voitures ces derniers mois puis déclenché des incendies pour faire disparaître ses traces.

Un Lyonnais de 52 ans soupçonné d'une vingtaine d'incendies de véhicules dans des parkings souterrains de Lyon et de son agglomération a été interpellé le 28 juillet dernier, rapporte la police nationale dans un communiqué.

Entre décembre 2019 et juillet 2020, les policiers ont en effet remarqué une importante recrudescence de ce type de méfaits, qui ont régulièrement nécéssité des évacuations d'immeubles et l'intervention de nombreux moyens de secours pour éteindre les flammes. Début juillet, les pompiers du Rhône alertaient d'ailleurs sur l'antenne de BFM Lyon du danger de ces interventions pour eux-mêmes et pour les habitants.

Des voitures volées, démontées puis incendiées

Les policiers de la Sûreté Départementale du Rhône chargés de l'enquête ont pu constater que les voitures incendiées dans les parkings étaient régulièrement du même modèle et avaient toutes été volées quelques jours auparavant. Excepté les véhicules touchés par la propagation des flammes.

Les voitures brûlées dans ces parkings étaient en réalité dérobées à leurs propriétaires sur la voie publique, explique la police, avant d'être en partie démontées dans un parking souterrain du Tonkin, à Villeurbanne, puis incendiées dans des parkings d'immeubles environnants. En tout 173 victimes ont été recensées, qu'elles soient propriétaires des véhicules volés ou propriétaires de véhicules endommagés par propagation.

Lors de sa garde à vue, le quinquagénaire interpellé pour ces faits et retrouvé grâce à des témoignages a avoué être l'auteur des incendies. Il avait déjà été condamné par le passé à cinq ans d'emprisonnement pour trafic de véhicules volés. Il a été déféré au parquet du tribunal judiciaire de Lyon en vue d'une information judiciaire.

Juliette Mitoyen Journaliste BFM Régions