BFMTV

Livreur mort après une interpellation: les résultats de l'autopsie "soulèvent des questions légitimes"

Christophe Castaner - LUDOVIC MARIN / AFP

Christophe Castaner - LUDOVIC MARIN / AFP - -

Le livreur en scooter mort dimanche après un contrôle routier à Paris a été victime d'une asphyxie "avec fracture du larynx", à l'origine d'un malaise cardiaque lors de son arrestation, selon les premiers éléments de l'autopsie communiqués mardi par le parquet de Paris.

Les premières indications livrées mardi par le parquet de Paris sur les résultats de l'autopsie du livreur mort après une interpellation, "soulèvent des questions légitimes, auxquelles des réponses devront être apportées en toute transparence", a indiqué Christophe Castaner.

"Le ministre de l'Intérieur et le secrétaire d'Etat (Laurent Nuñez) font toute confiance à la justice et aux enquêteurs pour faire la lumière sur les circonstances exactes du décès, établir les faits et les responsabilités", a ajouté Christophe Castaner dans une déclaration transmise à l'AFP. "Face à cette épreuve, le ministre de l'Intérieur et le secrétaire d'Etat adressent toutes leurs condoléances à la famille et aux proches de la victime".

Jeanne Bulant avec AFP