BFMTV

Le casque obligatoire à vélo pour les enfants de moins de 12 ans

16 enfants de moins de 15 ans sont morts l'an dernier à vélo.

16 enfants de moins de 15 ans sont morts l'an dernier à vélo. - Denis Charlet - AFP

Les enfants sont concernés par les mesures qui ont été prises au terme d'un comité interministériel sur la sécurité routière qui se tient vendredi. Le casque va devenir obligatoire lors des balades à vélo pour les enfants de moins de 12 ans.

Il est l'accessoire de sécurité indispensable à deux-roues. Alors que les motards vont se voir imposer le port des gants, les plus jeunes sont aussi concernés par les mesures abordées lors du comité interministériel sur la sécurité routière qui s'est tenu vendredi en présence de tous les acteurs de ce domaine. Une réunion qui ne s'était pas tenue depuis mai 2011.

Pour contrer la tendance à la hausse du nombre de morts sur les routes, le gouvernement va miser sur la sensibilisation et la prévention dès le plus jeune âge. "Les enfants de moins de 12 ans seront quant à eux obligés de porter un casque quand ils font du vélo", a annoncé Manuel Valls, au terme de la réunion à laquelle participait notamment, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur ou Marisol Touraine, sa collègue à la Santé.

Promouvoir le port du casque

L'an dernier, 16 enfants de moins de 15 ans ont été tués au guidon de leur deux-roues. Selon le Conseil national de sécurité routière, le port du casque réduit de 70% le risque de blessure à la tête. L'institution qui recommandent par ailleurs de promouvoir le port de cette protection dans les clips de sécurité routière.

Autre mesure concernant les deux-roues, des mesures à l'attention des cyclomotoristes et des motards. Représentant que 2% du trafic, ils totalisaient toutefois en 2014, 24% des personnes tuées sur les routes. Le port des gants va devenir obligatoire pour eux. "Rendre un équipement complet obligatoire, ce n'est pas facile parce qu'ils faudrait des normes qui seraient tellement draconiennes, nuance une représentante de la Fédération française des motards en colère. 

Justine Chevalier