BFMTV

Lanceur de balles de défense: la mère d'un adolescent blessé porte plainte

Lilian, victime d'un tir de lanceur de balle de défense, en marge d'une manifestation de gilets jaunes à Strasbourg, le 12 janvier 2019

Lilian, victime d'un tir de lanceur de balle de défense, en marge d'une manifestation de gilets jaunes à Strasbourg, le 12 janvier 2019 - Capture BFMTV

En marge d'un rassemblement de gilets jaunes à Strasbourg le 12 janvier dernier, Lilian, 15 ans, a été victime d'un tir de lanceur de balles de défense qui lui a fracturé la mâchoire.

Le 12 janvier dernier, en attendant son tramway dans les rues de Strasbourg, Lilian s'approche d'un rassemblement de gilets jaunes par curiosité. L'adolescent de 15 ans, qui mesure 1m85, est alors la cible d'un tir de lanceur de balles de défense au visage. L'arme lui laisse un trou dans la joue et lui broie la mâchoire. 

"Au début, je ne savais pas que j’avais un trou dans la joue. Je sentais juste que je n'arrivais pas à fermer ma bouche", a raconté à BFMTV Lilian, qui depuis quinze jours ne peut plus s'alimenter normalement. 

Après avoir subi une opération de la mâchoire et s'être vu fixer des broches, le jeune garçon, qui dit avoir "hâte de retourner à l'école le plus vite possible car c'est pour son avenir", est contraint de rester chez lui pendant cinq semaines. 

Outrée par la blessure infligée à son fils par les forces de l'ordre, sa mère a décidé de porter plainte et refuse que Lilian soit assimilé à un casseur. "C'est un enfant, il a la mâchoire broyée, et en plus on l'accuse d'être un casseur, ça fait beaucoup pour lui", estime-t-elle. En attendant que l’enquête suive son cours, elle a écrit une lettre au ministre de l'Intérieur et réclame des excuses de la part du tireur.

Fanny Regnault avec Mélanie Rostagnat