BFMTV

La mère de X. de Ligonnès avait créé un groupe de «type sectaire»

La famille Dupont de Ligonnès.

La famille Dupont de Ligonnès. - -

INFO RMC - Le groupe de prière « Philadelphie » qu'a créé dans les années 60 la mère de Xavier Dupont de Ligonnès, recherché pour le meurtre de sa famille, est de « type sectaire », selon la Miviludes.

Selon nos informations, la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a notamment reçu la semaine dernière un témoignage extrêmement précis sur le groupe fondé par Geneviève de Ligonnès, la mère de Xavier Dupont de Ligonnès. Après avoir examiné les déclarations recueillies, la mission estime que ce groupe de prière baptisé « Philadelphie », sans être à proprement parler une secte, est de « type sectaire ».

« Un danger porteur d'éventuelles dérives sectaires »

Son président, Georges Fenech, explique que « les membres de ce groupe, qui est constitué de plusieurs familles, l'appellent "Le Jardin". C'est là que Geneviève de Ligonnès fait état de soi-disant messages divins du Christ qu'elle recevrait elle-même et qu'elle retransmettrait tous les mois à ses membres. Et ça avait d'ailleurs inquiété à tel point le Vatican que deux prêtres successifs avaient été désignés pour accompagner ce groupe de prière pour ne pas qu'il y ait de dérapages. Et tout cela présente, selon nous, un danger porteur d'éventuelles dérives sectaires ».

« Des réunions fermées attendant l'apocalypse... »

Le président de la Miviludes précise qu' « à partir du moment où vous avez un leader charismatique qui reçoit des messages divins, qu'il y a en contrepartie quelques exigences financières, que des familles quittent leur travail et que des enfants sont déscolarisés; ajoutez à cela des réunions fermées attendant l'apocalypse, disant qu'un roi doit arriver prochainement sur terre ou qu'une femme est enceinte de Satan par exemple. On voit là qu'on a bien les ingrédients d'un message extrêmement anxiogène », caractéristique d'un fonctionnement sectaire.
Georges Fenech souligne que Xavier Dupont de Ligonnès, que l'on soupçonne du meurtre de sa femme et ses enfants à Nantes le mois dernier, a grandi dans ce contexte et qu'il a « certainement baigné dans ce climat très mystique » dès son plus jeune âge.

La Rédaction d'RMC et Claire Andrieux