BFMTV

La mère de Mathis lance une nouvelle campagne pour retrouver son fils, disparu depuis 2011

Nathalie Barré, la mère de Mathis, lance une nouvelle campagne d'affichage afin de retrouver son petit garçon, introuvable depuis six ans. Le père de l'enfant a été condamné à vingt ans de prison pour enlèvement et séquestration.

Une nouvelle campagne d'affichage pour retrouver Mathis, ce petit garçon qui a disparu depuis 2011. L'enfant, qui avait alors 8 ans, a été enlevé par son père. Sylvain Jouanneau, condamné à vingt ans de prison pour enlèvement et séquestration, maintient que son fils est toujours vivant. 

"Continuer les recherches"

Nathalie Barré se bat ainsi depuis six ans pour le retrouver. Alors que Mathis aurait aujourd'hui 14 ans, sa mère souhaite diffuser le plus largement possible ce nouveau portrait-robot. 

"C'est aussi dire à la justice de continuer les recherches et mettre en place un numéro vert pour que tous les gens qui auront ces affiches sur les voitures puissent appeler au cas où ils auraient pu voir Mathis", explique-t-elle à BFMTV.

"Donner envie au papa de Mathis de dire ce qu'il a à dire"

Elle a l'impression de ne pas être entendue par la Justice. Le parquet de Caen ne l'a pas autorisée à tenir une conférence de presse pour présenter le portrait actualisé de son enfant. Mais un réseau de solidarité s'est mis en place. Cette grande affiche a été placée sur les locaux d'une entreprise.

"L'important, c'est que tout le monde se sente concerné. C'est pour cela que ce message peut paraître un peu violent, parce qu'on dit: 'Et si c'était le vôtre?' Mais c'est tout à fait ça, témoigne pour BFMTV Xavier Deysine, directeur d'une imprimerie à Caen. Un petit peu d'action de chacun, au-delà du soutien à la maman de Mathis, sera également peut-être un moteur pour donner envie au papa de Mathis de dire ce qu'il a à dire."

Il affirme avoir confié l'enfant à des tiers

Le père de Mathis est en prison. Il a été condamné en 2015 pour enlèvement, séquestration et menaces de mort. Arrêté le 9 décembre 2011, Sylvain Jouanneau avait enlevé son fils à Caen le week-end du 2 au 4 septembre, à la faveur d'un droit de visite et d'hébergement. Depuis, il affirme avoir confié l'enfant à des tiers. Les parents avaient divorcé en 2007. Il assure que Mathis est bel et bien en vie. Mais il refuse de donner davantage d'explications.

Sylvain Jouanneau qui, selon les enquêteurs, avait préparé "de longue date" cet enlèvement est, lors de son arrestation, "sale comme quelqu'un qui vit dans des conditions précaires", précise à l'époque la procureure de Caen. Malgré des recherches dans des institutions musulmanes et chrétiennes en Espagne, en Italie et au Maroc, et dans des associations de type sectaire en France, Mathis reste introuvable. Une information judiciaire distincte, ouverte contre X pour meurtre en avril 2013, est toujours en cours. 

C.H.A. avec Frédéric Borghino et Olivier Boulenc