BFMTV

L'hommage de Bruno Le Roux aux trois gendarmes tués: "une lourde perte"

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a rendu hommage le 29 décembre à Beauvais aux trois gendarmes morts dans un accident de la route

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a rendu hommage le 29 décembre à Beauvais aux trois gendarmes morts dans un accident de la route - Philippe Huguen-AFP

Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux a rendu hommage ce jeudi à Beauvais aux trois gendarmes décédés dans un accident de la route le 23 décembre à Berneuil-en-Bray, dans l'Oise.

Peu avant le début de la cérémonie, les cercueils des gendarmes Florian Gustave, 26 ans et sous-officier originaire du Val-d'Oise, Théo Delpierre, 18 ans, originaire du Pas-de-Calais, et Yassaad Boumssimrat, 26 ans, de Margny-lès-Compiègne, recouverts de drapeaux tricolores, sont arrivés au monument aux morts de Beauvais portés par des gendarmes sous les yeux de leurs familles.

"Leur mort représente une terrible injustice"

Dans son discours, Bruno Leroux a évoqué "un drame" qui a "coûté la vie à trois jeunes gens de valeur, profondément attachants, qui étaient à l'orée de leur carrière et qui avaient encore toute la vie devant eux". 

"Chacun d'entre eux était une promesse. Leur mort représente une terrible injustice et une lourde perte pour la gendarmerie nationale", a dit le ministre, rappelant que 17 gendarmes étaient décédés en service en 2016.

La sonnerie aux morts a retenti au cours de la cérémonie, qui a duré environ une heure, en présence du directeur général de la gendarmerie. 

Le 23 décembre, en fin d'après-midi, le véhicule de fonction des trois gendarmes du PSIG de la compagnie de Méru, dans l'Oise, était entré en collision avec une fourgonnette sur une départementale alors qu'ils étaient en patrouille.
C.H.A. avec AFP