BFMTV

Patrick Poivre d'Arvor visé par une enquête pour viol

Une écrivaine accuse le journaliste d'avoir abusé d'elle à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. Une enquête a été ouverte cette semaine par le parquet de Nanterre.

Après plus de trente années sur les écrans, le nom de Patrick Poivre d'Arvor réapparaît cette fois-ci dans les locaux de la justice. Le parquet de Nanterre a ouvert cette semaine une enquête préliminaire pour "viol" à l'encontre du journaliste après le dépôt de plainte d'une écrivaine de 36 ans sa cadette, selon une information révélée par Le Parisien et confirmée par des sources concordantes à BFMTV. Des "accusations qui ne peuvent être que fantaisistes", a réagi le mis en cause auprès de nos confrères.

Aujourd'hui âgée de 37 ans, Florence Porcel l'accuse d'avoir abusé d'elle sexuellement à plusieurs reprises entre 2004 et 2009. Lors de sa première rencontre avec la star du 20 heures de TF1, elle avait 21 ans, était étudiante en Lettres, en convalescence d'une tumeur au cerveau et encore vierge. Elle était, à l'époque, admirative de Patrick Poivre d'Arvor, notamment pour ses romans.

Une partie des faits prescrite

La jeune femme le contacte par courrier et est rapidement invitée à le rencontrer. Après avoir assisté au journal télévisé, elle est conduite dans le bureau du présentateur, qui lui impose un rapport sexuel avec pénétration non consenti. Florence Porcel continue à écrire et voir celui qu'elle qualifie aujourd'hui d'agresseur. D'après nos confrères du Parisien, elle consent à une nouvelle relation sexuelle avec lui, "prise dans ce tourbillon sentimental paradoxal".

Leurs chemins se séparent finalement, jusqu'en 2009, quand elle sollicite à nouveau Patrick Poivre d'Arvor pour une interview dans le cadre de ses études. L'homme lui impose alors une fellation à laquelle elle dit clairement ne pas consentir. Selon ses dires, il parvient à ses fins par la contrainte et la violence.

Ce n'est que seize ans plus tard, après une longue thérapie, qu'elle décide de porter l'affaire devant la justice. Les faits de 2004 étant prescrits, Florence Porcel a concentré sa plainte sur ceux qui, d'après sa version, se sont produits en 2009. Elle a par ailleurs publié un livre cathartique (Pandorini, aux éditions JC Lattès) dans lequel elle évoque, sans le viser explicitement, les faits qu'elle reproche à Patrick Poivre d'Arvor.

Sarah-Lou Cohen avec Ambre Lepoivre